Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

Voitures Corail VU de nuit SNCFFrance - Voitures

Reprenant la même caisse que les voitures Corail VU de jour, ces voitures sont destinées à rajeunir le parc roulant affecté aux trains de nuit. A noter que, grande innovation à l'époque, toutes ces voitures sont climatisées. La livrée extérieure reprend la même disposition que sur les voitures de jour, mais avec du bleu foncé à la place du gris.

Types d'origine

A9c9ux VU 75 & 78 (105 exemplaires) VU 75 : N° 49-77 001 à 060VU 78 : N° 49-77 061 à 105

Voiture couchettes ayant neuf compartiments de première classe. En configuration nuit, il y a quatre couchettes par compartiment (soit 36 en tout), tandis qu'en configuration "jour" il y a six places assises (soit 54 places au total). Vu qu'il y a un petit compartiment de service à une extrémité, le chaudron est spécifique. 105 exemplaires : 60 VU 75, 45 VU 78 pouvant pour certaines rouler à l'étranger. Le bandeau au dessus des baies est jaune, les portes sont blanches.

B10c10ux VU 75 & 84 (320 exemplaires) VU 75 : N°50-70 001 à 10 & 50-77 191 à 290VU 84 : N°50-70 501 à 530

Voitures couchettes ayant dix compartiments de seconde classe et un compartiment de service. De nuit, il y a six couchettes par compartiment (soit 60 pour toute la voiture), de jour, et de jour six places assises par compartiment. La caisse est la même que celle des A11u VU 75, dont la largeur permet de rouler sur les réseaux étrangers (contrairement aux autres B11u "super larges"). Il y a d'abord eu une commande de 290 exemplaires en 1975, puis les trente VU 84 qui étaient destinées au trafic vers l'Espagne et pouvaient donc subir un changement de bogies à la frontière ; elles ont une climatisation renforcée et une décoration intérieure différente. Le bandeau au dessus des baies est vert clair, les portes encore blanches.

AcBcux VU 85 (50 exemplaires) N° 40-77 001 à 050

Ces voitures couchettes ont des aménagements modulables en fonction des besoins : il y a au choix soit quatre couchettes (première classe, mais moins confortable qu'une A9c9ux) soit six (seconde classe, plus confortable qu'une B10c10ux) par compartiment. Les portes et le bandeau au dessus des fenêtres sont bleu ciel.

B12u VU 85 (20 exemplaires) N°22-70 001 à 004 & 22-77 101 à 112

Construites en 1985, ces voitures avaient pour objectif de proposer des places couchées au même prix qu'une seconde classe sans supplément couchettes (généralement assurée par des voitures de jour). D'une conception élaborée inspirée par certains bateaux, elles comportaient pas moins de 12 compartiments s'imbriquant entre eux, ayant chacun huit places semi allongées.

Très peu appréciées par la clientèle et victimes de la réduction du nombre de relations nocturnes, ces voitures ont été retirées entre 1998 et 2001, puis transformées en voitures TER Languedoc Roussillon, Lorraine, Midi Pyrénées et PACA.

Voitures ambulances So (27 unités)

Cas à part dans la grande famille des voitures Corail, les voitures ambulances So n'ont pas de climatisation et ont une caisse spécifique dérivée de celles des Corail VU, avec une plateforme à une extrémité et deux grandes salles séparées par une autre plateforme dotée de grandes portes pour le passage des brancards. Pouvant rouler dans la plupart des pays d'Europe, elles sont le plus souvent utilisées sur les trains de pèlerinage vers Lourdes. En temps ordinaire, elles comportent quarante places allongées, mais ce nombre peut être porté à 60 dans certaines conditions (colonies de vacances).

La livrée d'origine de ces voitures était proche de celles des voitures USI et UIC (vert foncé et gris) mais depuis 2002 la plupart a reçu les mêmes couleurs que les autres voitures Corail de nuit, mais sans bandeau de couleur au dessus des baies et des portes d'extrémité bleu ciel.

A noter qu'il a été envisagé tardivement d'équiper enfin ces voitures de la climatisation, mais la SNCF a hélas abandonné ce projet, alors que les conditions de voyage sont vraiment difficiles (surtout en plein été) pour des passagers souvent malades.

Transformations

Entre 1988 et 1994, des voitures Corail A10tu VTU ont été transformées en voiture de seconde classe à sièges inclinables Btu afin de compléter le parc Corail utilisé pour les relations nocturnes. En outre, des voitures Corail couchettes ont été modifiées :

B8c8ux Vu 75 (35 exemplaires)

Transformées en 2000, ces 35 voitures B10c10ux perdent deux compartiments à une extrémité : un (N°2) est désormais utilisé par l'équipe d'accompagnement du train (il reçoit six places assises), et celui le plus proche de la plateforme (N°1) cède la place à un espace de vente avec deux distributeurs de boissons et de nourriture. Toutes ont rapidement été transformées en B7c7ux.

B7c7ux (50 exemplaires)

Issues d'une seconde transformation des B8c8ux quelques années après, cette fois ci le compartiment situé à l'autre extrémité de la voiture est transformé en espace pour le transport de vélos.

Les voitures Corail Lunéa

Après presque trente ans de service pour les plus anciennes, les voitures Corail de nuit nécessitaient une mise à jour leur donnant une image plus moderne afin d'endiguer la chute de la fréquentation des trains de nuit. A partir de 2003, une modernisation a donc été lancée, avec une nouvelle livrée extérieure bleue et jaune inspirée par les voitures Corail Téoz et des aménagements intérieurs redécorés. A noter que les couchettes sont définitivement fixées en position nuit : il n'est plus possible d'utiliser ces voitures sur des relations de jour.

Seuls les types A9c9ux, B10c10ux et B7c7ux sont concernés par cette rénovation, les autres voitures (dont les Btu à sièges inclinables) étant désormais cantonnées aux relations les moins importantes voire aux trains spéciaux. Certaines (des AcBcux et B10c10ux) ont même été reversées à l'activité Fret pour les trains militaires voire réformées, le nombre de relations assurées en matériel de nuit ne cessant de se contracter d'année en année.

Depuis mi 2011, les voitures Lunéa passant en révision reçoivent une livrée plus sobre, rappelant celle d'origine des voitures de jour :

Avec la très forte réduction des dessertes nocturnes envisagée en 2016, le parc va encore se contracter.